Actualités, société et religion

Lourdes: une septantième guérison reconnue

|
Écrit par Cath.ch proposé par Chantal

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

la grotte de lourdes

Ce 11 février 2018, a été reconnu le caractère miraculeux de la guérison de sœur Bernadette Moriau.

Voici l’article que Cathobel consacre à cette reconnaissance de guérison miraculeuse.

La guérison en 2008 de Soeur Bernadette Moriau, fut « soudaine, instantanée, complète, durable et reste inexpliquée dans l’état actuel de nos connaissances scientifiques« , explique le diocèse de Beauvais dans un communiqué. L’évêque de Beauvais en reconnait formellement le caractère ‘prodigieux-miraculeux’ et la valeur de ‘signe divin’ obtenu par l’intercession de la vierge Marie.

 

Lady of LourdesBernadette Moriau, née dans le département du Nord en 1939, entre à dix-neuf dans la congrégation des sœurs franciscaines oblates du Sacré Cœur de Jésus. Elle devient infirmière en 1965. Mais dès 1966, elle est atteinte d’une maladie évolutive invalidante. Malgré quatre interventions chirurgicales, et de nombreux traitements, elle ne peut plus exercer comme infirmière ni marcher normalement. En 1987, compte tenu de l’évolution de sa maladie, elle est déclarée invalide.

En juillet 2008, elle participe au pèlerinage à Lourdes de son diocèse et reçoit le sacrement des malades. Elle se déplace alors en fauteuil roulant. À son retour en Picardie, le 11 juillet 2008, après un temps d’adoration à la chapelle, « elle ressent une sensation inhabituelle de relâchement et de chaleur dans tout son corps ». Elle « perçoit comme une voix intérieure qui lui demande d’enlever l’ensemble de ses appareils, corset et attelle », relate le communiqué du diocèse. Revenue dans sa chambre, Soeur Moriau interrompt le jour même tous ses traitements. Elle se met immédiatement à marcher sans aide. Le pied de la religieuse déformé par la maladie avait repris sa forme normale. En proie à une vive émotion, elle fait constater ce changement par les sœurs de la communauté. Puis va voir son médecin traitant et les spécialistes qui confirment sa guérison.

Elle dépose ensuite devant le Bureau des constatations médicales de Lourdes qui ouvre une procédure. De nouveaux examens médicaux, des expertises et trois réunions collégiales à Lourdes en 2009, puis en 2013 et en 2016 permettent d’affirmer « le caractère imprévu, instantané, complet, durable et inexpliqué de la guérison » .

Dieu est intervenu par la voie d’un miracle

Après avoir été informé par Lourdes de ces conclusions, l’évêque de Beauvais réunit une commission diocésaine pour étudier ce cas qui détermine le caractère miraculeux de la guérison. Après un débat intérieur, Mgr Benoît-Gonnin publie, le 11 février 2018, date de la fête de Notre-Dame de Lourdes, un mandement par lequel il déclare le caractère prodigieux et miraculeux de la guérison de Sœur Bernadette Moriau. « Oser dire que Dieu est intervenu par la voie d’un miracle dans une existence, c’est quelque chose de redoutable. J’ai bien conscience que j’agis comme évêque de Beauvais et que, en même temps, que ça retentit sur l’Église en France et dans le monde. »

« En aucun cas je n’ai demandé la guérison, mais la conversion du coeur et la force de poursuivre mon chemin de malade« , explique la religieuse, désormais âgée de 79 ans et en excellente santé, dans une vidéo diffusée par le diocèse.

7 200 guérisons répertoriées à Lourdes

Jusqu’à la fin de 2016, sur les 7200 guérisons répertoriées comme ayant eu lieu à Lourdes, seulement 69 avaient été reconnues par l’Église comme miracles. Le précédent miracle survenu à Lourdes, la guérison en 1989 d’une Italienne victime de graves crises d’hypertension, avait été reconnu en 2013.

(article de cathobel du 12 février 2018)

Prière du Jubilé pour le 150ème anniversaire des Apparitions à Lourdes

 Dieu notre Père,
parmi toutes tes créatures, tu as fait éclore Marie,
la créature parfaite, « l’Immaculée Conception ».
Ici, à Lourdes, elle a prononcé ce nom et Bernadette l’a répété.
L’Immaculée Conception, c’est un cri d’espérance :
le mal, le péché et la mort ne sont plus les vainqueurs.
Marie, signe précurseur, aurore du salut !

Marie,
toi l’innocence et le refuge des pécheurs :
nous te prions.

Ave Maria, gratia plena !

Seigneur Jésus,
tu nous as donné Marie comme Mère.
Elle a partagé ta Passion et ta Résurrection.
Ici, à Lourdes, elle s’est montrée à Bernadette,
attristée de nos péchés mais rayonnante de ta lumière.
Par elle, nous te confions nos joies et nos peines,
les nôtres, celles des malades, celles de tous les hommes.

Marie,
notre sœur et notre mère,
notre confidente et notre soutien :
nous te prions.

Ave Maria, gratia plena !

Esprit Saint, tu es Esprit d’amour et d’unité.
Ici, à Lourdes, par Bernadette, Marie a demandé
de bâtir une chapelle et de venir en procession.
Inspire l’Eglise que le Christ construit sur la foi de Pierre :
rassemble-la dans l’unité.
Guide le pèlerinage de l’Eglise :
qu’elle soit fidèle et audacieuse !

Marie, toi qui es comblée de l’Esprit Saint,
tu es l’épouse et la servante.
Tu es le modèle des chrétiens et le visage maternel de l’Eglise :
nous te prions.

Ave Maria, gratia plena !

Pour tant de grâces reçues ici,
Pour toutes les conversions,
tous les pardons,
toutes les guérisons,
pour les vocations et les promesses
que tu as confirmées ou que tu as fait naître ici
pour la joie du service que tu nous donnes de goûter,
Notre-Dame de Lourdes,
nous te remercions !

Benedicta tu in mulieribus !

Avec tous nos frères et sœurs humains,
avec les peuples en mal de paix et de justice,
avec les jeunes qui cherchent leur voie,
toi qui t’es montrée toute jeune à la jeune Bernadette,
avec les victimes d’un deuil, d’une maladie,
d’un handicap, d’un échec,
avec ceux qui auraient un motif de désespérer,
Notre-Dame de Lourdes, nous te prions !

Ora pro nobis !

Parce que tu es le sourire de Dieu,
le reflet de la lumière du Christ,
la demeure de l’Esprit Saint,
parce que tu as choisi Bernadette dans sa misère,
que tu es l’étoile du matin, la porte du ciel,
et la première créature ressuscitée,
Notre-Dame de Lourdes,
nous t’admirons,
nous t’acclamons
et avec toi nous chantons les merveilles de Dieu :

Magnificat !

Grotto of Lourdes3

 

Sources :

https://oise.catholique.fr/

http://www.cathobel.be/

 

Catégorie :