Gaurain-Ramecroix (pour Réjouis-toi)

|
Écrit par Pascal

Article paru dans Réjouis-toi en juillet-août 2017

Histoire  de l’église de Ramecroix et Gaurain

2010 9 15 Gaurain 39Pendant tout le Moyen Age et bien au-delà, les paroisses de Gaurain et Ramecroix, tout comme toute l’unité de Tournai-Est, faisaient partie du diocèse de Cambrai et non de celui de Tournai ! En effet, l’Escaut séparait les 2 diocèses : celui de Tournai englobait la rive gauche de l’Escaut et toute la partie ouest jusqu’à la mer du Nord et celui de Cambrai comprenait le territoire situé à droite de l’Escaut et bien au-delà. Si le diocèse de Tournai a perdu le territoire flamand au 16e siècle, il faut attendre le 19e pour que la rive droite et tout le Hainaut fassent partie du diocèse de Tournai.

 Dès le 12 siècle, il existait déjà 2 chapelles distinctes, une  à Gaurain, l’autre à Ramecroix.  Dès le 13e siècle, ces chapelles sont devenues des paroisses ; elles étaient  desservies par un religieux de l'abbaye Saint Martin.

Au 17e, en raison de l'insuffisance des revenus, le curé Bruneau de Gaurain adresse une demande à l'archevêché de Cambrai pour que les 2 paroisses soient réunies. Il assure qu'un seul prêtre pouvait fort bien desservir les deux paroisses. Les 2 paroisses ont dès lors été réunies pendant plus d’un siècle.

Fin du 18e siècle, l'archevêque de Cambrai, nomme un curé à Ramecroix et depuis lors  les paroisses furent séparées pour faire partie maintenant d’une unité pastorale comprenant 12 paroisses, appelée Tournai-Est.