Mourcourt, village tourné vers l'agriculture

|
Écrit par Pascal

Article paru dans Réjouis-toi en novembre 2017

0b1144083271ef5c79dda2f0439271d2 slider 04

S'étalant jusqu'aux pentes du versant nord du Mont-Saint-Aubert, le village de Mourcourt est tourné vers l'agriculture  

On a noté néanmoins, au début du 20è siècle, la présence de deux petites activités industrielles, une brasserie et une scierie mécanique. La société des engrais Lebrun y construira, après la seconde guerre mondiale, un vaste établissement de stockage de céréales et de fabrication d'engrais.

Mourcourt commença à être largement connu grâce à  sa fanfare et à l'arrivée d’un nouveau chef, Eloi Baudimont, au milieu des années nonante. Grâce aussi à  sa course de lits, qui durant de nombreuses années fut organisée avec Mahalon, un village breton ; elle est actuellement remise sur pied le dernier week-end d’août. Plusieurs concerts, dont "Rock it Mourcourt" sont organisés au Foyer culturel.