Curé

Chaque dimanche quelques mots... (47) Emerveillée

|
Écrit par Krzysztof Nowak

Lc 1,39-45

800px Emblème de Foi et Lumière pt

Élisabeth exprime son émerveillement en se voyant capable de découvrir les signes de la présence de Dieu...

(Source d'image : Wikipédia, "Emblème de Foi et Lumière")

 

... en Marie sa cousine : D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi (Lc 1,43) ?
L'expression d'Élisabeth est essentielle dans la vie de foi. La vie de foi ne suit pas les mêmes règles que la vie biologique, que la vie spirituelle. Elles s'expliquent en suivant le mouvement de cause à l'effet. Cela ne s'applique pas dans la vie de foi. Il n'y a déjà pas de lien de cause à l'effet quand on veut expliquer le pourquoi de la foi. Alors, on parle du don.
Le signe de la présence de Dieu dans la vie de Marie qu'Élisabeth découvre ne s'explique pas non plus par le lien de cause à l'effet. Ce signe est lié au choix de Dieu. Marie n'a pas été choisie pour devenir la mère du Sauveur, car elle était la meilleure, grâce à ses qualités. Mais, Dieu lui a fait le don de sa Vie, alors elle est devenue la meilleure mère de Dieu, elle a développé ses qualités pour devenir aussi la mère de tous.
Quand les événements arrivent de cause à l'effet on peut saluer la performance humaine. Quand ils arrivent grâce aux dons, on s'émerveille comme Élisabeth d'avoir cette capacité de découvrir les signes de la présence de Dieu dans la vie des autres, qu'aucune performance humaine ne découvre.