Curé

Sur la route : Des frères

|
Écrit par Krzysztof Nowak

"L'aîné dit au Père : "ton fils..." (Lc 15,30) - le père lui répond : "ton frère..." (Lc 15,32)"

DSCN8284pt

Cette parabole appelée : "la parabole du père miséricordieux" ou "la parabole du fils prodigue" est à vrai dire, "la parabole des frères".

Les deux fils de la parabole ne se parlent pas directement, mais chacun parle au Père, le père devient ainsi le médiateur. Et quand l'aîné dit au Père : "ton fils..." (Lc 15,30)  le père lui répond : "ton frère..." (Lc 15,32). Le père utilise la même formule que le serviteur interrogé par l'aîné  : "ton frère..." (Lc 15,27). Le père devient ainsi l'initiateur de la fraternité, un serviteur au service de la fraternité. Une fraternité sans égalité : l'un des frères est l'aîné et tous les biens du père sont à lui. Mais il y a une équité entre les frères : le Père les aime tous les deux et il est capable de tout pardonner à l'un comme à l'autre.

Nous avons l'habitude d'interpréter le personnage du père comme Dieu lui-même, n'est-ce pas trop simple ? Le père de la parabole n'est-il pas d'abord un humain, un médiateur par qui passent ceux qui n'arrivent pas à se parler ? N'est-il pas d'abord un humain, un initiateur de la fraternité qui ne prend pas partie ni de l'un ni de l'autre, car il est le serviteur. Il nous manque cruellement de tels pères parmi nous. Ici-bas, ils ne sont pas assez nombreux. Au dernier recours, aux limites de nos pardons, de nos miséricordes, le père de la parabole est bien évidemment aussi, Dieu lui-même.

Cette parabole met en scène deux fils d'un même père. Grâce à lui, ils sont appelés à devenir frères. Notre vie est aussi appelée à devenir plus fraternelle, mais pour cela, nous avons besoin de pères miséricordieux  : "Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux" (Lc 6,36).