Curé

Sur la route : Chercheurs d'un prochain

|
Écrit par Krzysztof Nowak

Bon Samaritain ( Lc 10,25-37)

IMG 1541pt

Qui est ce Bon Samaritain : moi ? Toi ? Lui ?

Dans ce texte, Jésus répète deux fois la même consigne : fait ainsi... fait de même...

La première fois, à la suite de la citation de la Loi : tu aimeras ton Dieu... et ton prochain comme toi-même... La deuxième foi, après la parabole du bon Samaritain. Ainsi la répétition qui entoure la parabole fait sortir le lecteur attentif plus loin que la règle d'or "fait ce que tu veux qu'on fasse pour toi", plus loin que la loi de non-assistance des personnes en danger, plus loin que la "loi d'amour" - tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Cette répétition permet d'aller jusqu'au commandement nouveau : "aime comme Jésus t'a aimé". Le bon samaritain ne fait pas de bien pour en recevoir en retour, comme le veut la règle d'or, il n'aide pas les autres pour satisfaire la loi et éviter les poursuites pour non-assistance, il ne lui suffit pas non plus d'aimer l'autre comme il s'aime soi-même, pour faire ainsi on n'a pas besoin d'être chrétien, tout le monde peut le faire. Par contre, le bon samaritain sait très bien comment il est aimé par le Christ. Il cherche à devenir prochain de ceux qui se trouvent en difficulté. Et pour répondre à leurs besoins, il s'appuie sur son expérience d'être aimé.

Faire ainsi... faire de même va plus loin qu'une aumône aux mendiants, plus loin qu'un appel aux services d'urgence, qu'un partage de son amour propre. La consigne de Jésus lui donne la possibilité de faire... c'est lui le Bon Samaritain, les autres qui se prennent pour de bons samaritains sont des imposteurs. Celui qui entend la consigne et la met en pratique est un vrai disciple qui rend à son maître la place qui lui revient. Grâce à cela, il a la vie éternelle.