Curé

Sur la route : Marthe

|
Écrit par Krzysztof Nowak

Marthe et Marie ( Lc 10,38-42)

JPG 3 2036mod1

Marthe, Marthe (...) tu es comme une mère poule.

Vouloir tout faire, toujours être en ordre... n'est pas une mauvaise chose. Reprocher aux autres qu'ils ne font pas ce qu'il faut, qu'ils n'ont pas d'ordre... en est une autre...

Tout le travail de Marthe est magnifique, elle est au top, sans elle on n'imagine pas comment tout cela pourrait aller. Et pourtant, son "bon vin" tourne au vinaigre : mon Dieu... "cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? " Jésus n'a pas l'habitude de changer le bon vin en vinaigre. Par contre, il change "l'eau" de Marie en "bon vin" : "Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée."

Le vinaigre est utile en cuisine. Tiens... exactement comme le sel. Vous ne l'avez certainement pas oublié, Jésus compare les croyants au sel : "vous êtes le sel de la terre". Mais certains chrétiens se trompent en imaginant que le  le vinaigre va aussi bien que le sel.

Jésus n'a pas dit : vous êtes le vinaigre pour la santé du monde, il a dit : tu choisis la meilleure part en servant le "bon vin". Marthe, Marthe, ton travail est vraiment magnifique, n'y change rien, garde le "bon vin"...